Le « periptero » est un petit commerce de trottoir typiquement Grec qui voit le jour au debut du siècle dernier.

Chapeautés par le Ministère de la Défense, qui les réserve aux blessés de guerre, les licences se transmettent alors de génération en génération dans les familles de vétérans. 24h/24 ouverts, débordants de marchandises en tout genre, poumons des quartiers, le Periptero est un symbole de la capitale Grecque.

Considérablement affaiblis par la crise économique qui a contraint 500 kiosques à fermer à Athènes, aujourd’hui face à la pandémie du coronavirus et aux mesures de sécurité sanitaires, c’est la quasi totalité des kiosques de la ville qui sont fermés, statufiés dans le silence étrange d’une capitale jadis bouillonnante.
Theodoros Mallios Président de l'association des "periptero" kiosques d'Athènes a perdu 60% de son chiffre d'affaires depuis Avril 2020.
« Le perpitptero n’est pas qu’un kiosque qui vend des cigarettes et des journaux, c’est l’âme de la ville et de ses quartiers. La situation est absurde. La nuit sans periptero? c’est impensable, c’est une folie. »

"Dans certains quartiers d’Athènes la criminalité augmente, c’est normal on ferme la seule presence qui apporte un peu de sécurité "
Monastiraki
Nov 2020
Athenes

Au Pirée Alexandra Toumazatou est une descendante de « peripteras ». Elle loue le kiosque de sa mère 87 ans propriétaire, à qui on a attribué le commerce après la 2 eme guerre mondiale. Depuis le début de la crise du coronavirus elle a perdu 50% de son chiffre d’affaires.
« Je n'ai jamais pensé voir un kiosque rideau baissé. L'avenir nous est fermé, il y a trop de concurrence et les grandes entreprises vont nous manger. Peu d'entre nous resteront, ceux qui sont dans un endroit stratégique ou touristique resteront. Mais nous nous mourrons.»

"Si une grande chaîne fait une offre pour acheter mon perpitero, je penserai à le vendre."
Gazi
Dec 2020
Athenes

Leonidas Spalas, président de l’association ( ELPIS )des kiosques du Pirée loue un kiosque comme 90% des « peripteras ».
« Je travaille avec ma fille et je me dois d’être optimiste pour la profession car c’est du futur de ma fille dont on parle mais Il est nécessaire de rouvrir immédiatement! Le couvre feu nous oblige à fermer à 21h car il n’y a plus personne dehors la nuit, c’est est un manque à gagner important. Lundi je vais rouvrir le periptero pour la journée car certains commerces sont autorisés a rouvrir et j'espere que la demande sera présente.»

"j’ai perdu 40% de mon chiffre d’affaires depuis avril et j'ai du prendre un credit sur 4 ans."
Metaxourgeio
Janvier 2020
Athènes
Syntagma
Dec 2020
Athenes
Syntagma
Nov 2020
Athenes
voir suivante
TERRE D'ESPAGNE